5 usages de la Carte mentale à retrouver dans la Bibliothèque

5 usages de la Carte mentale à retrouver dans la Bibliothèque

À quoi peut bien servir l’application Carte mentale ? Pour vous éclairer, la Bibliothèque, disponible dans la page Mes applis, recèle d’activités inspirantes. Focus sur cinq exemples d’usages originaux imaginés par les enseignants.

Pour rappel, la carte mentale, “mindmap” ou carte heuristique, est un outil pédagogique qui permet de schématiser les idées ou notions de manière structurée, afin d’augmenter la compréhension et la mémorisation des informations. Elle s’organise à partir d’un nœud central, auquel seront rattachés des nœuds secondaires, à partir desquels pourront s’ajouter à leur tour d’autres nœuds. Le tout formant une hiérarchisation arborescente claire des données.

Les usages de la carte mentale sont multiples : prise de note, organisation d’un projet, résumé d’une notion, brainstorming, évaluation des acquis… Pour l’illustrer, voici cinq usages originaux créés par des enseignants et déposés dans votre application Bibliothèque. En cliquant sur les liens, vous pourrez visualiser les activités, les conserver dans l’onglet “Mes inspirations” ou les récupérer au sein de vos contenus dans l’application Carte mentale.

1. Décomposer une notion 

Il s’agit ici de l’exemple le plus évident, qui consiste à disséquer une notion, afin de mettre en évidence les points importants qui la composent et permettre aux élèves de la mémoriser plus facilement.

Exemple : Les différents types de discours rapporté

2. Synthétiser un chapitre du cours

L’idée est de tirer les informations les plus importantes du chapitre, pour permettre une vue claire et simplifiée de ce qu’il convient de retenir. Dans cet exemple historique, plutôt qu’afficher les événements dans une Frise chronologique, le chapitre est schématisé par thème : “origines”, “acteur”, “aboutissement”…

Exemple : Guerre d’Indochine de 1946 à 1954

carte mentale 1

3. Regrouper les ressources du thème

Avec la Carte mentale de l’espace numérique, vous pouvez créer des liens vers des ressources externes ou des contenus créés avec les applications. Cet exemple “ironique” est peu étoffé, mais l’idée est bien là.

Exemple : C’est quoi l’ironie ?

carte mentale 2

4. Créer une fiche collaborative

La Carte mentale possède de nombreuses applications collaboratives. En cours de langue, comme dans l’exemple ci-dessous, il est demandé aux élèves de la classe de compléter les nœuds secondaires par des mots qui se rapportent au champ lexical du mot principal, afin de constituer une fiche lexicale.

Exemple : Fußball

5. Communiquer sur l’organisation un projet 

Dans le cadre de la classe à distance, un professeur principal a décidé ici de regrouper, pour les élèves et leurs parents, les informations essentielles à l’organisation de la continuité pédagogique durant le confinement. Il permet à chacun de mieux s’y retrouver, en insérant des liens vers les ressources utiles mises à leur disposition.

Exemple : Continuité pédagogique

 

bibliothèque2

Partagez vous aussi vos activités créées avec les applications Exercices, Cahier multimédia, Blog, Carte mentale, Mur collaboratif, Frise chronologique et Wiki, en sélectionnant votre contenu dans l’espace numérique puis en cliquant sur « Publier dans la Bibliothèque ».

la carte des collèges
carte des colleges